L’achat d’un véhicule, qu’il soit effectué en neuf ou en occasion, est une dépense importante pour la majorité des particuliers. De plus, au prix comptant de l’automobile, s’ajoutent d’autres frais allant du carburant à l’assurance obligatoire, en passant par l’entretien technique. Un nouveau véhicule constitue donc une charge financière non négligeable pour le foyer, qu’il est intéressant d’anticiper. Aujourd’hui, il existe heureusement, plusieurs modes de financement pour faciliter l’acquisition de votre voiture personnelle, de manière à ne pas vider vos épargnes.

L’achat en comptant de votre véhicule

Plus fréquent sur le marché de l’occasion, l’achat en comptant d’un véhicule consiste à régler en une seule fois, la somme totale de la voiture. Ce mode de payement est principalement destiné aux personnes disposant d’une épargne personnelle importante. Le premier avantage de faire un achat en comptant de votre automobile, réside dans le fait que vous n’aurez aucun intérêt à payer. D’un point de vue strictement financier, il s’agit de la solution la plus avantageuse. Cependant, en matière de gestion budgétaire, la prévoyance est toujours de mise et très peu de particuliers peuvent se permettre de pareilles dépenses, sans mettre en péril l’équilibre financier de leur foyer.

Obtenir un crédit bancaire pour financer votre véhicule

De nombreuses solutions de crédit sont proposées par les établissements financiers aux particuliers, pour financer l’achat de leur véhicule. On parle des crédits liés à la consommation, dans lesquels figurent le crédit auto et le prêt personnel ou encore la possibilité de faire un rachat de crédit pour financer un véhicule.

Comme son nom l’indique, le crédit auto est spécialement réservé à l’acquisition d’une voiture, d’une moto ou d’un scooter, à l’exclusion de tout autre bien ou service. Avec ce type de financement, l’octroi du crédit est intimement lié à l’achat de l’automobile. Si l’une des deux opérations est annulée, l’autre le sera donc automatiquement. Ce système évite à l’acheteur, de supporter une dette pour un bien qu’il n’aurait finalement pas acquis. En général, sa durée minimale est de 3 mois et son montant total ne peut pas excéder les 75 000 euros.

Le prêt personnel classique est un crédit à la consommation non affecté, avec lequel l’emprunteur peut réaliser ses dépenses comme bon lui semble, sans avoir à en informer sa banque. Cependant, cette liberté a un prix, car les conditions d’emprunt sont la plupart du temps moins avantageuses que celle d’un crédit auto, les risques de non-remboursement étant jugés plus importants. Le prêt personnel intervient comme une bonne solution, lorsque le prix n’est pas élevé. Il peut s’agir d’un achat de véhicule d’occasion jusqu’à environ 2 000 euros. Au-delà, mieux vaut préférer un autre mode de financement.

La prime à la conversion

La prime à la conversion est une aide gouvernementale pour tous les Français, pour financer l’achat d’un nouveau véhicule moins polluant, diesel, essence, électrique ou hybride rechargeable, qu’il soit d’occasion ou neuf. Le principe de fonctionnement, est le suivant : contre la mise au rebut d’une vieille voiture polluante dans un centre agréé (centre véhicule hors d’usage), vous obtenez une prime qui varie en fonction du véhicule acheté. Il est possible de calculer sa prime à la conversion. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une prime allant jusqu’à 5 000 euros pour l’achat de votre nouvelle voiture électrique et jusqu’à 3 000 euros pour l’achat d’un véhicule thermique.